BLUE_COLLAGE_01.jpg

Outremer
Selon la légende, le bleu outremer est ce qui empêcha Michel-Ange de terminer son œuvre La Mise au Tombeau. Les pigments outremer étaient bien trop chers pour l'artiste, mais aucun autre bleu ne possédait l'intensité qui convenait au travail de Michel-Ange. L'outremer, étymologiquement au-delà de la mer, tire son nom de ces pigments onéreux que l'on extrayait du lapis lazuli et que l'on envoyait au-delà des mers, depuis le nord de l'Afghanistan jusqu'en Europe.
Durant la Renaissance, cette nuance bleu intense faisait partie, avec le doré, des teintes à utiliser pour les détails les plus importants d'une peinture. Ce qui s'explique par la beauté de la couleur, mais aussi par le caractère durable de ces pigments qui ne pâtissent pas du passage du temps. Dans les peintures anciennes, le manteau de la Vierge Marie est teinté de bleu outremer de la plus belle qualité.
Mais si Michel-Ange avait vécu aujourd'hui, il aurait peut-être pu terminer son œuvre car de nos jours, le bleu outremer est d'origine synthétique et son coût est bien moindre.

Cobalt
À l'instar du bleu outremer, le bleu cobalt faisait historiquement partie des teintes exclusives ; certains considéraient même le bleu cobalt comme un substitut un peu plus économique du bleu outremer. La teinte cobalt est un peu plus bleue que l'outremer et présente des notes vertes si on la mélange à de l'huile de lin. Cette nuance est un alliage d'oxyde de cobalt et d'oxyde d'aluminium. Le chimiste suédois Georg Brandt, qui fut le premier à isoler le cobalt vers 1730, découvrit que c'était cette substance qui apportait au verre un ton bleuté. Le cobalt tire son nom du Kobold – une créature légendaire qui habitait sous terre et régnait sur les mines et leurs minerais. Cette nuance se retrouve dans le bleu des porcelaines chinoises et le verre bleu.

BLUE_COLLAGE_03.jpg

Turquoise
Tous ceux qui ont fréquenté la riviera française ont une idée précise de ce qu'est le turquoise. La mer qui borde la côte est intensément turquoise, même si la Côte d'Azur tire son nom de la nuance bleu azur qui se rapproche plutôt du bleu vif du ciel.
De nos jours, on utilise le turquoise pour ses nuances bleues tirant sur le vert, même si sa teinte exacte correspond normalement à la pierre fine qui donne son nom à la couleur. La turquoise fait partie des premières gemmes à avoir été exploitées et les plus belles pierres sont aujourd'hui très chères.

Bleu roi
Le bleu roi, couleur royale, est une nuance plus ou moins foncée de bleu azur qui ne doit pas être confondue avec le bleu marine. On dit que cette nuance tient son nom des mineurs du Somerset, en Angleterre, qui firent confectionner une parure en ton bleu royal à la princesse Charlotte dans les années 1810. Aujourd'hui, cette nuance est toujours associée à la couronne britannique et c'est cette même teinte que l'on retrouve aussi sur le drapeau de l'Union Jack.

Bleu indigo
Le bleu indigo, la couleur la plus courante dans le monde, est utilisé depuis plus de 4 000 ans. Le fait que cette teinte soit si répandue s'explique par le fait qu'elle est la couleur traditionnelle des tenues de travail, et plus précisément du bleu de travail. En Suède, la teinte indigo s'obtenait à partir de la guède, tandis qu'au Japon par exemple, on utilisait une plante proche du plantain et de la renouée. Traditionnellement, les jeans tenaient leur couleur bleue de l'indigo, et il existe encore aujourd'hui des endroits au Japon où la teinture à l'indigo reste vivace. Les amateurs de DIY ainsi que des petits fabricants de jeans exclusifs continuent à utiliser cette méthode traditionnelle à l'indigo afin d'obtenir la nuance de denim parfaite.

Bleu ciel
Comme son nom l'indique, le bleu ciel est la teinte vive et claire que prend le ciel par temps dégagé. Aujourd'hui cette nuance est parfois appelée bleu layette, même si cette appellation renvoie souvent à une variante claire du bleu ciel.

BLUE_COLLAGE_02.jpg

Lavande
La couleur lavande présente des nuances pâles de pourpre, de violet et de mauve, tirant légèrement vers le gris. Son nom vient du plant de lavande dont les belles fleurs apportent une note colorée durant les mois d'été, comme on peut le voir dans le sud de la France notamment.

Bleu violette
Le bleu violette, qui tire son nom des beaux petits pétales en forme de cœur de la fleur de violette, est certainement la nuance la plus utilisée dans la littérature. Si dans la réalité il est plutôt rare de croiser quelqu'un avec des yeux bleu violette, le fait est bien plus courant dans les contes.