INSPIRATION PRINTEMPS 2020
LES FERMES DU HÄLSINGLAND
– un patrimoine mondial suédois

VISIBLES DE TOUTES PART à travers la province, les fermes du Hälsingland ont fière allure. Près de 1 000 fermes sont disséminées dans la région et parmi elles, sept ont été inscrites au Patrimoine mondial de l'UNESCO. Une quarantaine sont ouvertes au public et, le plus souvent, elles restent des propriétés familiales transmises au fil des siècles. Avec notre collection de printemps glissée dans nos bagages, nous sommes parties faire des photos dans certaines d'entre elles.

En cinq jours, nous nous sommes ainsi rendus à Ol-Anders, Löka et Hans Ers à Alfta ainsi qu'à Långhed où est implantée la ferme classée Jon-Lars. Nous avons rencontré des propriétaires énergiques, fiers, érudits et enthousiastes, héritiers directs de ces fermes magnifiques et remarquablement bien conservées.

Merci à Elisabeth de la Société du patrimoine de Gästrike-Hälsinge, à Håkan de Jon-Lars, à Ulla de Hans Ers, à Mona la costumière, à Gudrun d'Ol-Anders, à Gun-Marie de Löka et à Helena de l'auberge d'Alfta (Alfta Gästgiveri) pour leur aide précieuse !
 

 

MONA ROSENQVIST, une costumière traditionnelle
À la ferme Hans Ers, nous rencontrons Mona Rosenqvist qui est l'une des rares costumières traditionnelles en exercice dans le monde. Mona porte une tenue traditionnelle d'Alfta et nous explique qu'il existe des centaines de costumes différents rien qu'au Hälsingland. Chaque paroisse possède ses propres déclinaisons. Mona est assaillie de demandes pour de nouveaux costumes, des tenues folkloriques suédoises, des bunads norvégiens ou des tenues venant d'autres régions du monde. Créer une tenue traditionnelle n'est pas une mince affaire. Cela exige de solides connaissances en histoire, en matières textiles et en couture.

Löka à GUNDBO
Composée de trois bâtiments implantés sur une hauteur, la ferme de Löka est une exploitation familiale du 17e siècle. Elle abrite aujourd'hui la Société du patrimoine d'Alfta qui possède entre autres une belle collection textile. C'est là que nous avons photographié les magnifiques nuances de murs en bois peints au rouge de Falun.
 

halsingland-farms-3.jpg

LE PORCHE
– un important signe distinctif

Le porche situé à l'entrée de l'habitation était un élément de prestige qui témoignait du statut de la famille et de la ferme. Lors des mariages importants, les musiciens accueillaient les invités sous de magnifiques porches.

Des fermes GRANDIOSES
Au Hälsingland, les agriculteurs ont longtemps été la classe dominante de la société. Ils possédaient la terre et exerçait leur pouvoir sur les villages. Les fermes étaient transmises au sein de familles, dont l'histoire remonte souvent jusqu'au 16e siècle. Les grandes fermes du Hälsingland permettaient aux familles d'affirmer leur statut par le biais de belles peintures – souvent réalisées par des artistes de Dalécarlie, et de magnifiques boiseries.
 

halsingland-farms-4.jpg

Le Hälsingland, pays du lin
Au Hälsingland, le lin fait partie des cultures traditionnelles depuis le 3e siècle. Mais ce n'est qu'aux 17e-19e siècle qu'il est devenu une importante source de revenus. Du fait de leur renommée, le tissu de lin et les nappes damassées du Hälsingland ont notamment été exportés vers la France. Le travail du lin était pénible et exigeant, et passait par l'arrachage, le teillage, le peignage et le filage. Au 19e siècle, l'exploitation forestière devint de plus en plus rentable et le coton commença à concurrencer le lin.

OL-ANDERS à Alfta
Le fermier Olof Andersson, né en 1640, semble être celui qui a donné son nom à la ferme. À l'origine, la ferme Ol-Anders était située près de l'église, mais elle fût endommagée par le grand incendie de 1793. Reconstruite sur une colline, elle abrite aujourd'hui le centre d'accueil des visiteurs des fermes du Hälsingland. On peut y admirer de riches peintures murales et y visiter le Musée des émigrants qui retrace leur périple depuis Alfta jusqu'à Bishop Hill dans l'Illinois.
 

halsingland-farms-6.jpg

DE RICHES DÉCORATIONS à la ferme Jon-Lars
C'est dans la plus grande des fermes du Hälsingland, Jon-Lars, que nous rencontrons Håkan qui s'occupe des visites. Résidant à la ferme, il possède un lien de parenté avec les frères qui édifièrent la ferme en 1850, après que la précédente eut été détruite par un incendie. Chacun des frères arrangea ensuite sa moitié de maison à sa façon. On peut notamment y admirer des papiers peints français exclusifs ainsi que de splendides peintures bleu turquoise datant du 19e siècle. Des artisans furent embauchés pour construire et décorer la maison avec beaucoup d'art et de boiseries travaillées.

halsingland-farms-7.jpg

HANS ERS, PAROISSE D'ALFTA
La ferme et la famille Hans Ers sont mentionnées dès 1560. Au 20e siècle, on y fit de passionnantes découvertes témoignant de la longue histoire de Hans Ers. Des travaux de réparation mirent au jour une grande collection de tentures peintes en lin tissé, représentant un total de 80 m², dont la plus ancienne datait de 1565 ! En visitant Hans Ers, nous avons fait la connaissance d'Ulla Hansers, descendante directe de la famille. Elle et son mari Per-Gunnar habitent la ferme et organisent régulièrement des visites de ces bâtiments remarquablement bien conservés et riches d'une fabuleuse histoire.

Ulla, merci pour ton hospitalité !